Le plan : un livrable contractuel qui nécessite une expertise

Les mises en plan concernent à la fois les pièces (plan de définition ou plan de détail) et les assemblages (plan d’ensemble). Le plan est composé de différentes vues de l’objet modélisé en trois dimensions. Ces vues sont complétées de cotations qui regroupent l’ensemble des spécifications géométriques qui définissent la pièce.

On retrouve également sur ces plans l’ensemble des spécificités de la pièce : matériau, tolérance générale, normes applicables, couleur, finition, etc.

La phase de cotation fonctionnelle

Dans la phase de conception, la cotation a pour objectif de définir les dimensions, les positions relatives d’une pièce par rapport à une autre, d’une surface de pièce, ainsi que les variations acceptables pour ces dimensions, tout en garantissant le bon fonctionnement de la pièce. Les tolérances sont un équilibre délicat entre bon fonctionnement du produit, et faisabilité et coût de production industrielle. 

La cotation fonctionnelle va permettre de faire un choix justifié pour les tolérances (cotation GPS, cotation ISO). Elle regroupe les tolérances dimensionnelles (côte minimale et maximale) et les tolérances géométriques (circularité, parallélisme, planéité, etc.). La chaîne de côte est l’outil qui permet aux concepteurs de définir les tolérances dimensionnelles.

Le bureau d’étude mécanique de PDCi élabore cette chaîne de côte en s’assurant que les tolérances retenues sont en adéquation avec les procédés de fabrication et les attentes du client.

Afin de vous offrir une meilleure expérience de navigation, nous utilisons des cookies. Ces cookies sont stockés sur votre ordinateur dans des fichiers textes auxquels notre serveur accède. Ils ne contiennent aucune information sensible. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez une telle utilisation des cookies. En savoir plus

Fermer